Absentéisme au travail, une solution : l’engagement des salariés

Workteam_IseeOp.com
0

C’est au cours du mois de septembre dernier que nous avons pu découvrir les chiffres de l’absentéisme au travail au sein de l’Hexagone. Si ces derniers demeurent stable (fluctuant toutefois au sein des différents secteurs de travail), ils deviennent quelques fois un problème pour les managers. On le sait désormais, pour chaque employé, chaque salarié, il faut compter pas moins de 17 jours d’absence par an sur le poste de travail. Si le secteur du BTP demeure l’un des moins touché par le phénomène, dans la santé et les services en revanche, il faut composer avec un absentéisme record…

 

Retour sur l’absentéisme au travail et les solutions apportées.                                             

Les chiffres de l’absentéisme au travail.

Il faut donc compter environ 17 jours d’absence par salarié et par année de travail. Toutefois, il est particulièrement intéressant de s’intéresser aux fluctuations mises en avant selon les profils professionnels. Ainsi, ceux que l’on appelle familièrement « les anciens » seraient plus enclins à l’absentéisme que la jeune génération, contrairement aux idées reçues et autres stéréotypes.

Les salariés sont bien plus absents que les managers, des chiffres qui varient du simple au double. On évoque alors un sentiment d’engagement plus fort pour les managers que pour leurs équipes, expliquant leurs larges présences sur leurs lieux de travail.

                                              

Pallier l’absentéisme avec l’engagement au travail ?

Pour répondre aux problèmes d’absentéisme au sein d’une entreprise, des solutions semblent mises sur le devant de la scène. Parmi ces dernières, on compte désormais sur l’engagement des salariés et plus encore de leurs managers.

Loin d’être un professionnel froid et distant, le manager qui saura émettre le bon leadership à son équipe permettra d’influer positivement sur la présence des salariés.

C’est le cas au sein des salariés du BTP notamment, là où le taux d’absentéisme n’a eu de cesse de diminuer depuis quelques années, grâce à un remaniement de l’action du manager. Désormais, ce professionnel ne se contente plus d’estimer les heures de travail sur un chantier, il prend part à l’organisation de la journée, pour le bien-être de ses salariés, de son équipe.

 

Cette démarche semble désormais applicable à tous les secteurs d’activité. Se sentant fédérés, impulsés par l’engagement d’un responsable d’équipe qui saura transmettre la motivation et permettre un cadre de travail plaisant, les professionnels tendront à être plus présents. Toutefois, un problème demeure. Les responsables sont mis face à une réalité, celle de la réduction des coûts, semblant bien plus importante que le développement de l’engagement.

Date: 1er Mars 2018
Rédaction: IseeOp.com
Source: IseeOp.com
Crédits images: Pixabay

Related Blogs

Laissez nous un commentaire